La Genèse

26 décembre 1999 : la tempête "Lothar"

Une des pires tempêtes du siècle s'abat sur la France.

Les forêts d'Alsace, de Lorraine et de Franche Comté sont les plus gravement touchées, les vergers sont détruits à 50 %, parfois bien plus sur les zones exposées au vent.

La forêt du village tout proche de Saales, en Alsace, a été dévastée.
La lecture de quelques pages du site internet de ce village nous replonge dans ce qui fut une des pires tempêtes du siècle.
Cliquez sur : Chronique d'une tempête.

Les vergers de La Grande Fosse ne sont que peu touchés,
mais une trouée dans les parcelles d’épicéas, sur le lieu-dit Quimpré,
ouvre une brèche sur l’ancienne ceinture de vergers et de jardins de notre village.


La réflexion s’engage autour du thème du verger en collaboration avec le CPIEM.


La ceinture, exceptée quelques rares parcelles,
n’est plus entretenue
et lors d’une première visite de terrain,

le Conseil Municipal décide de s’engager à réhabiliter cet espace, car la friche y était importante
et à terme les quelques fruitiers d’origine étaient condamnés.


Cette décision s’est faite en parallèle avec la démarche de POS Patrimonial
qui se proposait de geler le plateau de l’église et la ceinture du village à toute  urbanisation.

 

A la suite de la tempête Lothar

le Conseil Général des Vosges
se lance dans un programme de sauvegarde des variétés fruitières

(Opération  1000 greffons)

Pour préserver et mettre en valeur le riche patrimoine fruitier du département, il fait un appel à candidature pour la création de Vergers Conservatoires Départementaux.


La Grande Fosse décide de postuler en mettant en avant le caractère de moyenne montagne des variétés fruitières et des petits fruits, et le soutien pédagogique du CPIE qui a un animateur paysage avec un volet verger, en la personne d’Olivier Brunet.


La Grande Fosse est retenue pour sa spécificité
et s’engage dès 2001 dans l’installation du verger, d’autant plus que l’étude de faisabilité montre que les conditions de sol
(taux de matières organiques élevé suite à une forte restitution organique, réserves minérales importantes et absence de calcaire) sont favorables à l’implantation de fruitiers sur toutes les parcelles répertoriées.

En 2003, dans le cadre de la Semaine du Goût,
En 2003, dans le cadre de la Semaine du Goût,

la première Fête des Fruits d’Automne permettant des échanges entre associations, producteurs et grand public, est organisée.

La Communauté de Communes de la Fave s’engage.

 

Depuis 1996, la
Communauté de Communes de la Fave
mène une
politique volontariste en faveur de ses paysages

et entre 2002 et 2004,
lance une
Opération Programmée d'Amélioration de Vergers 
(OPAV).




 

En 2002, avec l'appui :

• du Réseau Régional Vergers - (Meuse Nature Environnement),

• des Croqueurs de pommes,

• des pépiniéristes,

• de l'Ecole d'Horticulture et de Paysage de Roville aux Chênes,

• et avec le soutien de la Région Lorraine,

 

elle organise

• des réunions publiques,

• des permanences et visites-conseils,

• des formations (plantation, taille, greffage, aspect sanitaire et biodiversité),

• des aides financières incitatives pour l'achat de plants  « haute ou demi tige », sur la base d'une liste de variétés, ....

Cet engagement conforte la commune de La Grande Fosse dans sa démarche.

Pour continuer à sensibiliser à la thématique des vergers,
la Municipalité pérennise

la Fête des Fruits d’Automne


qui a lieu  le deuxième dimanche d’octobre (en année paire)
et suscite la création de l’association

 « Verger Conservatoire de La Grande Fosse »

chargée de la gestion du verger.

Groupe Verger