Catégorie Climat

Remise des Trophées du Développement Durable

organisé par le Conseil Départemental des Vosges


Ciné Palace d'Epinal, le 9 octobre 2015
17 Lauréats se voient attribuer les premiers Trophées du Développement Durable...

La Grande Fosse :
une petite commune aux grandes ambitions pour le climat

Inutile d'être dans la "cour des grands" pour réaliser des projets ambitieux pour le climat. C'est ce que prouve La Grande Fosse, petite commune de 125 habitants.

Maîtriser la consommation d'énergie et développer des énergies renouvelables sont au cœur du programme de la commune en la matière. Ainsi, 195 m2 de panneaux solaires habillent la toiture de l'église. Et elle s'est engagée das un projet d'éoliennes, avec d'autres communes attenantes.

L'originalité et la force du projet résident aussi dans sa forte dimension participative. Le soutien unanime de la population a pu, une fois de plus, se manifester à l'occasion de la mise en place d'une action de financement participatif lancée par la commune.

Un trophée pour symboliser le développement durable

Le projet proposé par l'artiste Gautier ZIEFLE représente une faîne en cristal enchâssée entre deux pièces de bois sur un socle en acier.
Trophee Projet mûrement réfléchi pour qu'il soit riche de sens et nous renvoie aux valeurs du développement durable :
  • La faîne, une graine, petite et pourtant riche de promesses, signe de perpétuation de la vie "à venir", l'espoir d'un avenir durable.
  • Parce qu'elle est fragile et qu'elle retient toute notre attention, elle a été réalisée en cristal.
  • Parce qu'elle représente les Vosges, elle est une graine de faîne, fruit du hêtre, essence emblématique de notre territoire.
  • Parce qu'elle a besoin d'être préservée, elle est enchâssée dans deux pièces de bois qui assurent la stabilité nécessaire à sa lente croissance.
Si la symbolique est belle, la réalisation du trophée répond elle aussi aux exigences du développement durable : matériaux recyclables, traitement naturel à la cire d'abeille, pas d'utilisation de colle, autant d'éléments qui ont guidé l'artiste dans la réalisation de son travail.

 Vosges Matin  -  10 octobre 2015


Remerciements de Bernard MAETZ

Le thème du développement durable est central dans le contexte actuel : il faut ce mix-énergétique dont on parle tant, mais qu'on tarde à mettre en œuvre !

« Maire de mon village depuis 1998, nous menons depuis cette date une politique globale autour des valeurs du développement durable.
En réfléchissant sur une politique « Paysage/Habitat », nous nous sommes rendu compte que l'entrée « Paysage » nous amenait petit à petit à « l'Énergie », ce qui montre bien que le cheminement est global et transversal :

  • la politique paysage (réouverture des paysages, aide à l'agriculture de montagne par la création d'une Association Foncière Pastorale, une forêt durable (révision de la règlementation des boisements avec accent sur une forêt diversifiée),
  • le respect de la biodiversité (Verger Conservatoire, non salage en hiver, fauches tardives des bords de route, aucune utilisation de produits phytosanitaires),
  • un PLU patrimonial (non-étalement des zones urbanisées, guide conseil architectural),
  • une politique Énergie alliant maitrise de l'énergie et développement des énergies renouvelables (diagnostic énergétique des bâtiments communaux, sensibilisation de la population, centrale photovoltaïque de l'église et projet éolien de Belfays/ travaux en 2016)

Ainsi, une toute petite commune de 125 habitants peut,
avec une volonté politique et un soutien actif de la population,
mener une politique innovante de développement durable répondant aux enjeux actuels
et plus particulièrement aux défis des accords de Kyoto,
tout cela dans l'espoir d'un transfert/échange d'expérience avec d'autres collectivités de même taille.


Les projets les plus importants ?

Les projets les plus importants de notre démarche énergétique sont la centrale photovoltaïque de l'église (en 2009) et le projet éolien qui se finalise (2003-2015) :

  • couverture de la face sud de notre église de panneaux solaires (195 m2)
  • produire l'équivalent de la consommation d'au moins 15 000 foyers par l'installation de 10 éoliennes de 2MgW chacune sur le Plateau de Belfays, dont 3 sur la commune de La Grande Fosse, en fédérant les 6 communes attenantes au plateau autour de ce projet.

Dans notre démarche, la gouvernance a intégré tous les acteurs (habitants, environnementalités, ONF, chasseurs...
Nous avons fait appel à la participation et à l'implication de la population (action de financement participatif en juin/juillet 2015 pour l'étude des sols des fondations des futures éoliennes).
Nous travaillons à la mise en place d'une structure de type SEM (Société d'Économie Mixte), alliant collectivités/citoyens dans le but d'acquérir 20% du parc éolien.
Notre projet éolien aura des conséquences collatérales : plan de circulation sur le massif de Belfays, sentier biodiversité sur le site avec un feedback sur les actions menées au village même comme la démarche paysagère et le verger ainsi que la centrale photovoltaïque.

 
Notre engagement répond aux exigences de la lutte contre le changement climatique
et s'intègre dans une politique globale : préservation de la biodiversité et des ressources.

En outre, il s'accompagne d'une sensibilisation pour une meilleure maitrise de l'énergie :
  • consommer mieux,
  • consommer moins,
  • produire autrement.

Un paysage harmonieux,
une politique de meilleure utilisation des sols avec un équilibre entre la forêt,
les espaces urbanisés et les terres à vocation agricole,
un habitat durable, le respect de la biodiversité, et une démarche Energie
sont intimement liés quand on opte pour une démarche de développement durable.

 

Comment atteindre ces objectifs de développement durable ?

Mise en œuvre d'une stratégie d'amélioration continue :
La démarche participative s'impose pour mettre en œuvre une telle politique. Elle induit une démarche évolutive car quand on innove, quand on partage, on anticipe, on s'enrichit des transferts d'expérience. La démarche est forcément une progression vers des objectifs d'un territoire rural à énergie positive.


• Participation des acteurs :
L'idée d'un diagnostic sur le potentiel énergétique de notre commune a été lancé en 2003 lors de la cérémonie de vœux. La réponse de la population a été unanime et la dynamique fut lancée avec une communication continue qui a conforté le soutien des habitants et leur implication comme lors du financement participatif pour l'étude du sous-sol pour les fondations des éoliennes.


• Organisation du pilotage :
La gouvernance et le portage est bien sûr mené par la commune, mais le pilotage a intégré les partenaires collectivités (Etat, Région, Département, Pays, CC), l'Ademe, la Dreal, le PNRBV avec leur expertise technique et parfois leur soutien financier.


• Des retombées concrètes ?
Au niveau de la centrale photovoltaïque, il y a des retombées financières qui diversifient nos rentrées.
Suite à la sensibilisation et à l'exemple de la commune, des habitants ont fait faire des bilans énergétiques, ont fait des travaux pour une réduction de la consommation et ont installé des énergies renouvelables (solaire thermique, chaudière bois, panneaux PV...). Un certain nombre sont éligibles au programme "Habiter Mieux" et 5 foyers en ont déjà bénéficié... Le diagnostic énergétique des bâtiments communaux nous a aussi permis de réduire la facture énergétique. Nous avons également amélioré notre éclairage public.


• La plus belle preuve de réussite des projets ?
Le soutien unanime de la population et l'écho que nous en avons par ailleurs.
 
 Bernard MAETZ
Maire de La Grande Fosse

 (Réédition d'un article paru le 18 octobre 2015)